Leur écrire cette lettre et les saluer à nouveau nous remplit de joie. Nous voudrions féliciter ceux qui liront cette lettre pour la créativité, l’audace et la passion avec laquelle ils vivent ce Processus qu’est le Synode Piariste des jeunes et après avoir vécu un moment de grâce avec les Réunions de l’Assemblée Piariste et du Mouvement. Calasanz à Oaxaca. C’est pourquoi nous nous adressons à :

  • Tous les jeunes qui ont participé directement au Synode piariste des jeunes et tous les jeunes de nos Présences Piaristes.
  • La Congrégation Générale et le Conseil Général de la Fraternité
  • Supérieurs de toutes les démarcations de l’Ordre
  • Conseils de démarcation de la fraternité
  • Tous les Piaristes, religieux et laïcs
  • Dirigeants de Démarcation du Synode Piariste de la Jeunesse
  • Responsables de Démarcation du Mouvement Calasanz
  • Responsables de Démarcation de la Pastorale avec des Jeunes

Les propositions au Chapitre Général et aux Écoles Pies dans leur ensemble sont à la hauteur de ce qui a été vécu aux côtés de tant de jeunes du monde entier: propositions audacieuses, évangéliques et piaristes. Puisque le Synode Piariste des jeunes n’est pas un événement, mais un processus, le moment est venu de « Marcher ensemble dans le Synode » pour apporter à nos vies quotidiennes ce que nous avons découvert.

Les jeunes délégués nous ont dit dans leur Lettre à toutes les Jeunes et l’Ensemble des Écoles Pies:

Pendant ce temps si profitable, nous avons expérimenté le Synode. Nous avons rencontré une Église qui écoute vraiment les jeunes, qui veut entendre leurs espoirs et leurs préoccupations. Une Église qui reconnaît que le Saint-Esprit parle à travers eux. C’est cet Esprit qui invite le jeune homme à participer activement à cette mission. Dans la lignée de ce style synodal, nous aimerions marcher ensemble, entrer dans la vie jusqu’au fond ; les jeunes et l’Ordre, pour mener à bien l’œuvre que le Christ nous confie de mener à bon fin, pour vivre la foi et le charisme piariste.

Cette Synodalité a été vécue tout au long du processus, nous voulons en faire une culture et une façon de procéder dans l’Ordre pour continuer à construire des Écoles Pies et continuer à rêver ensemble de notre vie et de notre mission. Pour ce faire, nous vous proposons cette feuille de Route et certains critères.

1.- Phase pour Reconnaître (d’octobre 2019 à juin 2020):nous vous invitons à lire et à travailler sur les Propositions au Chapitre général et à l’Ordre dans son ensemble. Les objectifs de cette phase sont :

  • Faire connaître ce Document et dynamiser sa lecture.
  • Travailler et réfléchir le document, impliquantau plus grand nombre de personnes, notamment: Religieux, Jeunes, Fraternité, Mouvement Calasanz et
  • Discernerquellespropositionsnous interpellent de notre réalité etles mettre en pratique.

Et au-dessous de ces objectifs, il y a une idée forte: que la synodalité touche notre vie quotidienne, notre vie au jour le jour et l’âme de nos projets et de notre vie normale. QNous voulons une véritable culture de synodalitédans la vie et la vision, avec et pour les jeunes.

Nous vous fournissons des questions « puissantes » qui faciliteraient le discernement:

  1. Que faisons-nous maintenant et pouvons-nous soigner tant qu’une grande richesse?
  2. Quelles propositions sont une nouveauté et nous aideraient à revitaliser la vie et la mission?
  3. Quelles demandes correspondent à celles des jeunes de notre environnement et nous sentons-nous appelés à y répondre?
  4. Quelles propositions privilégions-nous dans la réalité dans laquelle nous nous trouvons?
  5. Quelles actions devrions-nous entreprendre pour accomplir ces propositions?

À partir du moment où une démarcation, ou une présence, considère qu’elle « peut répondre » aux propositions qu’elle juge appropriées, nous vous invitons à faire preuve d’audace et à les concrétiser dans la vie.

2) Phase d’Interprétation et de Choix (de juin 2020 à décembre de 2020):

Au cours de cette phase, nous invitons chaque Démarcation, chaque présence et chaque communauté / groupe à prendre des décisions et à mener des actions dans les domaines relevant de sa compétence.

Dès la Commission du Synode Piariste de la Jeunesse, nous vous encourageons à communiquer ces démarches accomplies. Nous conseillons que le résponsable de la démarcation pour le Synode, avec son équipe, soit au courant des progrès réalisés et qu’il soit celui qui rend compte de ces avancées à la Commission.

Nous prévoyons d’organiser des réunions virtuelles par Circonscription ou par secteurs de circonscriptions afin de partager expériences et bonnes pratiques. Nous évaluons également la possibilité d’organiser des réunions en face-à-face entre les Démarcations voisines. Plus tard, nous ferons les appels pour ces réunions

3) Phase d’Évaluation et d’Approbation (de décembre 2020jusqu’à la fin juillet 2021 dans le 48èmeChapitre Général de Tepoztlán (Mexique).

Au cours de cette phase, la Commission du Synode Piariste de la Jeunesse et une équipe de Jeunes Délégués représentant le processus préparera un rapport après avoir consulté la Démarcation, rassemblant des expériences significatives sur la manière dont les propositions sont mises en œuvre et concrétisées dans la vie réelle de notre Ordre. Lors du Chapitre Général présentera ce rapport, ainsi que le Document de Propositions, en fournissant une analyse, une hiérarchisation et des suggestions.

Nous terminons ce communiqué en encourageant tout le monde, jeunes et adultes, à s’impliquer. Nous sommes tous nécessaires à ce moment de l’accueil et de la réception.Il est temps de faire venir dans notre quotidien toutes les découvertes que ce Kairos (temps de grâce, temps de la présence de Dieu) qui était le synode de la jeunesse.Quelle illusion de savoir que c’est nous qui le fait, un « nous-piariste » encore plus grand. Et quelle joie, surtout de savoir que ce chemin synodal avec les jeunes nous rapproche de l’écoute un peu plus du Saint-Esprit et de Calasanz.

Commission Générale pour le Synode Piariste de la Jeunesse.

 

Download PDF (FRA)